Apprendre l'anglais aux enfants dès 3 ans et 10 autres langues
Pourquoi commencer le plus tôt possible l'apprentissage d'une langue étrangère ?
    "Parce que l’enfant possède d’étonnantes capacités auditives et phonétiques. Il est extrêmement réceptif aux sonorités les plus diverses, et il peut les reproduire beaucoup plus facilement qu’un adulte. Il est capable de rouler les « r », d’articuler les « h », de prononcer des consonnes interdentales – avec la langue entre les dents – comme le the ou le thieft anglais. Par exemple, une petite Américaine de 5 ans qui apprend le français perd complètement son accent d’origine en seulement trois mois. Ce dont un adulte est incapable !
Vers l’âge de 11 ans, l’enfant perd cette faculté, car ses synapses se sclérosent. Ce n’est pas une pathologie, mais un phénomène naturel. Son oreille filtre alors les sonorités étrangères : on dit qu’elle devient « nationale ». Or cette période de « fossilisation » correspond justement à l’entrée en sixième, le moment où, à l’école, on introduit l’enseignement d’une langue !"
Propos de Claude Hagège, auteur de l'enfant aux deux langues.
Pourquoi mon enfant doit-il apprendre une langue étrangère ?
    Il y a de nombreux avantages à apprendre une nouvelle langue dès les premières années de la vie. Les enfants qui ont été exposés très tôt à une autre langue ont une plus forte chance de parler couramment cette langue à l’âge adulte.
Les recherches scientifiques prouvent qu’un enfant ayant appris plus d’une langue dès son plus bas âge apprendront plus facilement de nouvelles langues à l’âge adulte. Il s’agit d’éduquer le cerveau à cet exercice qui devient de plus en plus une nécessité intellectuelle, scolaire et puis, plus tard, professionnelle. Le faire avant 6 ans rend la tâche incomparablement plus facile. Le cerveau est prédisposé à tout apprendre. Les risques de mélange et de confusion entre les langues sont rares et très facilement corrigibles. Après 6 ans, les capacités cérébrales se cristallisent sur la seule langue apprise, rendant l’apprentissage de toute autre langue plus compliquée, tant pour la tonalité et le vocabulaire que la séparation des deux langues.
Parallèlement, les enfants développent ainsi des compétences plus avancées, même dans leur langue maternelle, que les enfants qui ne connaissent qu’une seule langue. Il a été prouvé que l’apprentissage des langues à cet âge permet de développer des capacités de lecture, d’écriture, d’analyse et de socialisation plus grandes. Le bilinguisme a clairement un avantage sur le monolinguisme en termes d’éducation et, plus tard, d’employabilité.
Mon enfant va-t-il mélanger les langues ?
    Votre enfant est parfaitement capable de manier plusieurs langues sans affecter sa langue maternelle. Un grand nombre d’enfants grandissent dans un environnement multilingue comme en Afrique, en Suisse, en Belgique, au Canada et en Indonésie. Ces enfants apprennent de facto deux à trois langues dès leur naissance !
Quel est l'objectif pour les enfants ?
    L’objectif pour les enfants est de s’ouvrir à un monde multiculturel. La langue joue un rôle majeur d’intégration sociale et favorise le dialogue interculturel. Le multilinguisme apporte une valeur ajoutée professionnelle. « Plus tôt l’enfant se familiarise avec une langue étrangère, meilleurs seront ses chances de réussite une fois arrivé au collège, puis au lycée…jusqu’à son entrée dans le monde professionnel. Dans le monde d’aujourd’hui et de demain, parler deux langues n’est pas une valeur ajouté mais une normalité. Et les parents sont entrain d’en prendre conscience, par expérience.
Si mon enfant est en primaire, est-ce trop tard ?
    Il n’est jamais trop tard mais le plus tôt on commence le mieux c’est. Les enfants de tout âge apprennent plus facilement que les adultes. Mais les prédispositions cérébrales pour cet exercice sont les plus élevées jusqu’à l’âge de 6 ans. C'est pourquoi nous avons choisi sur www.educa-langues-enfants de proposer aux parents et enseignants la méthode Little Pim qui est conçue plus spécialement pour les plus jeunes enfants de 0 à 6 ans.
Pourquoi est-il plus facile pour un enfant d’apprendre de nouvelles langues que pour un adulte
    Comme nous l’évoquions, durant les premières années de la vie, le cerveau humain est parfaitement équipé pour tout apprendre, à commencer par les langue. Ainsi, la manière dont les enfants assimilent une langue est très différente de celles d’un adulte, associant naturellement image et son, objet et nom, mouvement et action. Ceci est également particulièrement vrai pour la prononciation. Il est désormais évident que les adultes perçoivent les sons différemment d’un enfant. Les enfants sont indéniablement meilleurs pour détecter les différents sons et tonalités d’une langue étrangère et pour en percevoir les différentes nuances avec clarté et précision.
Et l'enfant à la puberté et l'apprentissage des langues ?
    "C’est l’âge où s’accroissent les inhibitions sociales. L’allègre spontanéité de l’enfant, son goût pour les manipulations verbales et sa jubilation ludique d’apprendre laissent la place, chez l’adolescent, à une inquiétude, à une attitude soucieuse de l’opinion d’autrui, et donc à une crainte de la faute. L’erreur est redoutée, à cause du ridicule qu’elle produirait, au lieu d’être perçue comme profitable, car elle appelle à la correction. Voilà pourquoi l’apprentissage précoce est une nécessité."
Propos de Claude Hagège, auteur de l'enfant aux deux langues.

Mais si les élèves de CP, qui découvrent l’écriture du français, apprennent une autre langue, ne risquent-ils pas de s’emmêler les pinceaux ?
    "Non, car à cet âge l’enfant a déjà acquis les bases du français. Il ne commet plus d’erreurs de prononciation. La morphologie, la syntaxe et la phonétique sont en place. Par conséquent, il ne court plus aucun risque de contamination d’une langue par une autre."
Propos de Claude Hagège, auteur de l'enfant aux deux langues.
Et si je ne parle pas de langue étrangère ?
    Les DVD Little Pim peuvent être utilisés par des personnes qui ne maîtrisent pas ou n’ont jamais expérimenté l’apprentissage de langues étrangères. Les objets présentés sont clairement nommés tant oralement que par écrit. De plus, des sous-titres sont disponibles dans la langue étudiée pour associer plus facilement la lecture du mot et sa prononciation à l’orale.
Comment Little Pim a-t-il été créé ?
    Little Pim est le fruit du travail d’une mère de famille, Julia Pimsleur Levine, également productrice de films récompensée à plusieurs reprises. Son père, le Dr Paul Pimsleur, est un professeur reconnu de langues dont les méthodes révolutionnaires d’apprentissage audio lui ont valu une excellente renommée dans le milieu de l’apprentissage des langues étrangères. Julia a grandi dans un environnement multilingue et a parlé parfaitement français avant l’âge de 6 ans. En plus du français, Julia parle a étudié l’italien, l’espagnol et l’allemand.
“Mon père a étudié la façon dont les enfants apprennent une seconde langue et pourquoi ils ont une compétence innée pour apprendre une seconde et une troisième langue sans effort particulier », explique Julia Pimsleur Levine, Présidente et Fondatrice de Little Pim Co. “Grâce aux technologies qui n’existaient pas lorsque mon père a mené ses recherches, je peux désormais proposer une méthode d’apprentissage des langues étrangères pour les enfants à travers le monde ».
Julia Pimsleur Levine nous explique sa motivation à créer les DVD Little Pim : « Lorsque mon fils est né, j’ai rapidement souhaité qu’il soit bilingue afin de lui donner cette même chance que j’avais reçue en devenant bilingue dès le plus jeune âge. J’ai cherché des vidéos afin de l’accompagner dans l’apprentissage du français, langue que je lui parlais à la maison. J’ai rapidement constaté qu’il y avait peu de produits appropriés à son âge et peu de produits de qualité. En tant que productrice de films et fille d’un professeur de langues, j’étais particulièrement exigeante. Je voulais que mon fils regarde quelque chose d’amusant, d’éducatif et d’efficace. De plus, je voulais pouvoir regarder la vidéo avec lui. »
Julia Pimsleur Levine a travaillé pendant deux ans avec une équipe d’animateurs et de producteurs sous conseil d’une neurologue afin de donner naissance à Little Pim.
Comment utiliser Little Pim ?
    Chaque DVD Little Pim est composé de 7 séquences de 5 minutes chacune. Parce que nous savons que les bébés et les jeunes enfants ont des capacités de concentration courte, chaque séquence est indépendante des précédentes comme des suivantes afin de vous permettre de commencer et d’arrêter quand vous le souhaitez. Plus grand, votre enfant pourra regarder l’intégralité du DVD.
Vous pouvez interrompre les DVD à tout moment et interagir avec votre enfant afin de l’aider à assimiler le nouveau vocabulaire. Lorsque vous et votre enfant regardez le DVD ensemble, n’hésitez pas à répéter les mots et les phrases à voix haute. Lorsque vous connaissez le vocabulaire, vous pouvez commenter les séquences. C’est un moyen efficace pour impliquer davantage votre enfant.
Apprenez avec votre enfant et amusez-vous !
Si vous vous exercez avec votre enfant, cela vous permet de rester motivé et impliqué
Montrez l’exemple, ne corrigez pas.
Si votre enfant commet une erreur, prononcer de nouveau le mot convenablement devant lui pour qu’il apprenne.
En quoi consiste la méthode Little Pim ?
    La méthode Little Pim s’appuie sur le principe d’immersion totale. La totalité du DVD est dans la langue d’apprentissage choisie. Les parents ou les accompagnateurs peuvent éventuellement choisir d’ajouter les sous-titres qui sont exclusivement à leur intention.
Les expressions et les phrases sont décomposées en séquences et renforcées par un effet de répétition régulière. Le débit des mots, phrases et images est adaptée aux capacités des jeunes enfants. Afin de faciliter l’apprentissage, les couleurs utilisées sont vives et les objets utilisés en support sont facilement reconnaissables : ils appartiennent au quotidien de votre enfant.
Little Pim enseigne le vocabulaire dans son contexte, illustré par des images colorées d’enfants mis en situation en train de jouer avec leurs copains, de prendre leur repas…
A quelle fréquence un enfant doit-il regarder Little Pim pour obtenir un résultat efficace ?
    Toute exposition quotidienne à une langue étrangère est bénéfique. Pensez à être cohérent. Exposez votre enfant quotidiennement aux sons de la langue étrangère. Les DVD LittlePim ont été spécialement conçus pour être regardés tous les jours par séquence de 5 minutes. Ainsi, si vous n’avez le temps que pour une seule séquence, faites-le. Votre enfant entend et mémorise de nouveaux mots.
Quel est l'objectif d'educa-langues-efants.com ?
    www.educa-langues-enfants.com a été créé pour donner la possibilité aux parents et enseignants de trouver facilement, gratuitement, rapidement toutes les ressources, toutes les informations pédagogiques et ludiques pour initier leurs enfants et élèves aux langues étrangères : une sélection des meilleurs sites d’éveil aux langues étrangères, une offre variée de produits ludo-éducatifs, des méthodes d’apprentissage linguistique, des adresses d’écoles, des vidéos… et ceci pour une grande diversité de langues : anglais, allemand, espagnol, portugais, italien, chinois, japonais, russe, arabe et néerlandais.
Avec la mondialisation, l’avenir de nos enfants sera-t-il déterminé par les langues ?
    "Oui. Il faudrait apprendre le chinois ou l’arabe à nos enfants parce qu’ils noueront probablement des relations professionnelles ou personnelles avec des habitants de ces régions du monde. Une langue est aussi une certaine façon de ressentir, d’imaginer et de penser. Sensibiliser les jeunes à la diversité des langues leur donnera une formidable ouverture aux autres. Nous devons en avoir davantage conscience en France."
Propos de Claude Hagège, auteur de l'enfant aux deux langues.